CONTACT

          Anne DELCROIX   &   Dominique BOURGOIS

 

lepresbytereduvigneau@orange.fr

 

 
 
G
M
T
Y
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
[removed]
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer
  • Anne & Dom

Recettes à base de fleurs de sureau

Ça y est, c'est la saison des fleurs de sureau. Il faut en profiter pour faire de délicieuses gelées ou un sirop parfumé, car elle ne dure pas longtemps. La gelée de sureau, c'est celle qui a le plus de succès aux petits déjeuners du Presbytère du Vigneau !

Si vous n'avez pas de sureau dans votre jardin, allez vous promener dans les chemins de campagne, vous en trouverez à coup sûr.

Cueillez les grandes ombelles quand elles sont bien écloses, c'est à ce moment là qu'elles sont le plus parfumées. Il faut les manipuler avec précaution afin de garder un maximum de pollen. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec deux recommandations trouvées dans de nombreuses recettes.

- La première : secouer les ombelles pour faire tomber d'éventuels insectes. Tout d'abord, cela élimine le pollen parfumé, et d'ailleurs je n'ai jamais vu beaucoup d'insectes dans ces fleurs, hormis des abeilles qui se seront envolées depuis longtemps quand vous commencerez votre recette ... Si jamais il y en avait, ils resteront dans la passoire quand vous filtrerez !

- La seconde : utiliser de l'eau pour faire de la gelée ou du sirop. Avec un bon jus de pomme fermier (#LaFermeDuPressoir), c'est tellement meilleur !


La recette de base est sensiblement la même pour la gelée et pour le sirop :

Je commence par séparer les minuscules fleurs blanches des tiges (j'utilise des ciseaux). Il faut laisser un minimum de tiges qui pourraient donner un goût amer.


La quantité de fleurs à utiliser est fonction de l'intensité du parfum que vous souhaitez. Moi j'utilise environ 6/7 ombelles par litre de jus de pomme, ça peut être un peu plus ou un peu moins, ce ne sera pas bien grave.

Je mets ces petites fleurs dans une grande marmite à couvercle, j'y ajoute un citron bio entier coupé en fines rondelles (1 par litre) et je verse le jus de pomme bouillant dessus. Et là, le parfum qui se dégage est déjà un pur délice !


J'oublie cette marmite, couverte, pendant 3 à 4 jours. Ensuite, je filtre le jus (dans un chinois) et je le remets dans une bassine à confitures avec le sucre.

C'est maintenant que les deux recettes diffèrent :

- Pour la gelée, j'ajoute 2 kg de sucre pour 3 litres de jus + 4 grammes d'agar-agar par litre de jus.


- Pour le sirop : 1 kg de sucre pour 1 litre de jus.

Faire bouillir le mélange 5 à 10 minutes, mettre en pots pour la gelée, dans une bouteille à couvercle (type bouteille à jus de fruit) ou à bouchon de porcelaine avec un joint.

Conserver au frais une fois la bouteille entamée.

Vous pourrez utiliser ce sirop dans un verre de Crémant de Loire pour un délicieux apéritif estival, dans de la limonade ou de l'eau pétillante pour une boisson désaltérante, ou encore dans un yaourt, des crêpes, une infusion, ...

Régalez-vous !


#Food #Sureau #GeléeDeFleursDeSureau #UnDélice #SiropDeFleursDeSureau